Accord du Gouvernement sur le statut de la saliculture

Accord du Gouvernement sur le statut de la saliculture

Date : Tags : QuestionsGouvernement, Janv2019, Assemblée Nationale, saliculture

C’est un travail engagé depuis le début de ma mandature qui vient de connaître une étape décisive, et une anomalie de près de 30 ans qui devrait très prochainement être corrigée.

En effet, à l’occasion d’une question que j’ai posé au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Didier Guillaume, ce dernier m’a officiellement confirmé son accord et son soutien pour que l’article L – 311-1 du Code Rural et de la Pêche Maritime soit corrigé et que la saliculture, actuellement exclue du champ des activités réputées agricoles, voit son statut évoluer. 

C’est une excellente nouvelle pour le littoral atlantique, pour le département de la Vendée et notamment pour les saliculteurs de l’île de Noirmoutier et du pays du Gois.

Il s’agit d’un juste retour des choses, de la reconnaissance d’un savoir-faire ancestral et de la sécurisation d’une profession dont la mission va bien au-delà de la récolte manuelle de sel.

En effet, les saliculteurs ou sauniers sont des acteurs incontournables sur le plan touristique et ils participent très activement à l’attractivité de notre territoire.

Leurs exploitations, sous la forme d’oeillets, sont d’ailleurs particulièrement prisées et visitées durant la saison estivale, ce qui démontre à quel point la population y est attachée.

Cette décision était particulièrement attendue chez l’ensemble des professionnels car depuis 1988, date de la rédaction de ce fameux article, personne n’avait pu concrètement modifier la situation, sauf au travers de mesures dérogatoires, donc non pérennes.

C’est donc une véritable victoire qu’il convient de saluer.

C’est enfin la reconnaissance de notre engagement avec ma collègue Sandrine Josso, Députée de Loire-Atlantique (Guérande), au service de nos territoires, de notre ruralité et de ceux qui en sont les acteurs.

Acteurs qui sont aussi les garants de notre patrimoine, de la préservation de nos espaces naturels et des magnifiques paysages que constituent les marais salants.

Ainsi je déposerai dans les tous prochains jours à l’Assemblée Nationale une proposition de loi visant à reconnaître la saliculture comme activité agricole.

Nous savons d’ores et déjà pouvoir compter sur le soutien de nos collègues de la majorité présidentielle et sur celui du Ministre.

Proposition de loi qui recevra donc le soutien de nos collègues de la majorité et du Gouvernement.

 

Retrouvez également le reportage de TV Vendée sur le sujet :

 

Assemblée Nationale

Permanence parlementaire

Contact

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35





Votre message a bien été envoyé