Pacte Régional d'Investissement dans les Compétences : un effort sans précédent de l'Etat pour la formation en Pays de la Loire

Pacte Régional d'Investissement dans les Compétences : un effort sans précédent de l'Etat pour la formation en Pays de la Loire

Pacte Régional d'Investissement dans les Compétences : un effort sans précédent de l'Etat pour la formation en Pays de la Loire

Date : Tags : Médias, Vendée, PaysdelaLoire, Fev2019

La Ministre du Travail Muriel Pénicaud a signé le 18 février à Nantes le Pacte régional d’investissement dans les compétences avec la région Pays de la Loire.
Ce plan constitue un effort sans précédent pour la formation des personnes les plus éloignées de l’emploi. Il est inédit en France, à la fois au regard des montants consacrés (15 milliards d’euros au niveau national) que de sa durée pluriannuelle ou de son ambition.
Il s’agit de former un million de demandeurs d’emploi et un million de jeunes sur toute la France, de répondre aux besoins des métiers en tension dans une économie en croissance, et enfin de contribuer à la transformation des compétences, notamment liée à la transition écologique et à la transition numérique.
Avec la signature de ce pacte régional, le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) sera mieux adapté aux demandes du territoire, en permettant par exemple de mieux orienter les programmes de formation et les demandeurs d’emploi par une analyse en temps réel des besoins en compétences des entreprises.
En Pays de la Loire, ce sont 130 000 jeunes ou demandeurs d’emploi avec un niveau de qualification inférieur au bac qui sont ciblés. Avec la signature de ce pacte, l’État s’engage sur un financement de plus de 330 millions d’euros sur cinq ans pour notre région.
Nous ne pouvons que saluer cet engagement fort du Gouvernement dans les compétences pour notre territoire et nous espérons que les professionnels concernés s'empareront de ce dispositif pour inclure les plus éloignés de l'emploi (jeunes, demandeurs d’emploi dont le niveau de qualification est inférieur au bac, chômeurs longue durée, handicap, réfugiés...). Nous sommes convaincus que la formation est l’une des meilleures solutions pour vaincre le chômage structurel en France.

Les député(e)s :


Aude Amadou (44)
Mounir Belhamiti (44)
Anne-France Brunet (44)
Stéphane Buchou (85)
Yves Daniel (44)
Nicole Dubré-Chirat (49)
Audrey Dufeu Schubert (44)
Sarah El-Hairy (44)
Yannick Haury (44)
Denis Masseglia (49)
Valérie Oppelt (44)
Laetitia Saint-Paul (49)

Assemblée Nationale

Permanence parlementaire

Contact

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35





Votre message a bien été envoyé