Ma réaction suite aux actes de violences commis à La-Roche-sur-Yon

Ma réaction suite aux actes de violences commis à La-Roche-sur-Yon

Ma réaction suite aux actes de violences commis à La-Roche-sur-Yon

Date : Tags : Vendée, Médias, Fev2019

Ce samedi 9 février, la ville de La Roche-sur-Yon a été le théâtre d’affrontements et de dégradations en marge du rassemblement des Gilets Jaunes.

Plusieurs commerces ont été vandalisés et l’Hôtel du Département a été pris pour cible. 

Je condamne avec la plus grande fermeté de tels actes qui fragilisent le tissu économique local.

Loin des revendications initiales, les manifestations ne peuvent pas laisser place à de tels agissements qui ne sont pas le fait des gilets jaunes mais bien des casseurs qui s’infiltrent et qui n’ont d’autre but que de dégrader, d’intimider et de mettre à mal les fondements de notre république en s’attaquant à ses institutions.

La violence n’est pas un mode d’expression ! En tous les cas, pas dans une démocratie !

J’appelle donc au dialogue et à ce que cessent immédiatement tous ces actes de malveillance.

Je tiens enfin à adresser mes chaleureux remerciements et ma profonde gratitude à toutes celles et tous ceux, forces de police et de gendarmerie, pompiers, agents de l’État et des collectivités territoriales qui se sont mobilisés contre ce déferlement d’agressivité et d’incivilité.

Je dis stop à la violence, stop à la casse, stop à l’intimidation et place au débat, à l’échange d’idées.

C’est le sens du Grand Débat National et des nombreuses réunions qui ont lieu dans notre département et qui vont continuer jusqu’au 15 mars.

Assemblée Nationale

Permanence parlementaire

Contact

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35





Votre message a bien été envoyé