Question au Gouvernement sur le naufrage du Grande America

Question au Gouvernement sur le naufrage du Grande America

Date : Tags : Grande America, QuestionsGouvernement, Pollution, Mars2019

 

La semaine dernière, le navire « Grande America » sombrait au large des côtes françaises.

J’ai donc interrogé aujourd’hui à l’Assemblée Nationale le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire François De Rugy sur ce sujet.

« La Préfecture Maritime indiquait mercredi 13 mars que sur les 365 conteneurs à bord, 45 contenaient des matières dangereuses, dont 100 tonnes de bidons d’acide chlorhydrique et 70 tonnes d’acide sulfurique. Une première question se pose : de quels produits sont chargés les conteneurs restants ? »

Outre cette question, ce naufrage soulève plusieurs enjeux :

  • Un enjeu environnemental sur les conséquences écologiques des marchandises et des hydrocarbures présents à bord du Grande America ;
  • Un enjeu réglementaire et juridique sur l’état des lieux des règles fixées par l’Organisation Maritime Internationale dans les ports européens ;
  • Un enjeu moral sur le retraitement des déchets industriels par les pays qui les ont produits.

« Enfin, l’heure n’est-elle pas enfin venue, pour la France, d’inciter ses partenaires à un renforcement des compétences de l’Union Européenne sur la mise en œuvre du contrôle des navires et de leurs marchandises ? »

Le Ministre a répondu que le Gouvernement a, dès l’annonce du naufrage, mis en place « des moyens extrêmement importants pour limiter le risque de pollution ». Par ailleurs « tous les frais engagés, tous les coups, directs ou indirects, seront payés par l'armateur. »

Des enquêtes ont été lancées, afin « de déterminer les conséquences exactes de l’accident et les responsabilités de chacun ».

Durant ses 22 ans de circulation le navire a été contrôlé, mais si des défaillances étaient constatées « le gouvernement en tirerait les leçons pour renforcer les règles de sécurité maritime ».

Je resterai vigilant quant à l’évolution des risques de pollution sur le littoral atlantique, et je ne manquerai pas d’interpeller à nouveau le Gouvernement si les enquêtes venaient à révéler des dysfonctionnements dans le contrôle de sécurité du navire et de ses marchandises.

 

Contact


Votre message a bien été envoyé

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35