Covid-19 : Les mesures mises en places

Covid-19 : Les mesures mises en places

Date : Tags : AssembleeNaitonale, Vendee, COVID19, LettreInfo

L’épidémie de Covid-19 nous rappelle durement la fragilité de la vie. Mais, c’est dans les moments difficiles que se révèle la capacité d’une nation à se surpasser. C’est la nation tout entière qui gagnera la bataille contre le coronavirus, chacun jouant son rôle. La nation, totalité indissociable : un peuple d’une part et ses institutions d’autre part, chacun étant appelé à jouer son rôle sans tergiverser.
 

Celui de l’État et des pouvoirs publics, dotés de la capacité à collecter l’information, à solliciter les expertises requises pour la traiter, est d’élaborer les décisions jugées les plus appropriées au moment considéré, sachant que dans le domaine du vivant les connaissances sont très évolutives. Celui des citoyens, vous, moi, est de se comporter en acteur de leur sécurité sanitaire : notamment en respectant scrupuleusement les consignes du confinement ; pour leur propre sauvegarde, pour celle de leurs proches.

Le confinement n’est pas un jeu dont il serait glorieux de braver les règles. Le confinement est la réponse temporaire, mais impérieuse, à un enjeu sanitaire majeur. Il s’impose à tous, à chacun d’entre nous, de la même manière. Et, c’est justement sur cette faculté d’appréhension de l’enjeu collectif que misent les pouvoirs publics. C’est sur cette intelligence collective (avec ses 67 millions de déclinaisons) que repose le salut de la nation. La responsabilité de l’État et la responsabilité individuelle de chaque citoyen ne sont jamais antinomiques : elles sont les deux faces d’une même pièce.

C’est à cet effet, chers concitoyens, que j’ai souhaité vous donner de façon condensée les informations de base :

🔹les gestes barrières et comportements appropriés à même de préserver la santé de chacun d’entre vous et de votre  entourage,

🔹 les numéros de téléphone à appeler selon vos perceptions, pour éviter de saturer le 15, numéro d’urgence,

🔹 l’adoption par l’Assemblée Nationale et le Sénat en formation réduite du projet de loi permettant l’instauration d’un « état d’urgence sanitaire » de deux mois face à l’épidémie du coronavirus, proposant des dérogations au code du travail pour soutenir les entreprises, adoptant les règles pour organiser le second tour de l’élection municipale.

🔹les liens vers les sites des principaux ministères concernés où les informations sont mises à jour en continu : Ministère de la Santé et des Solidarités, Ministère de l’Intérieur, Ministère du Travail…

Avant de conclure mon propos, je veux avoir une pensée pour toutes celles et tous ceux qui continuent à travailler dans ces circonstances sanitaires exceptionnelles et dans des conditions difficiles.
Vous êtes les héros du quotidien qui permettez à notre pays de continuer à tenir debout !

Parce que grâce à vous, et de manière non exhaustive, nous pouvons continuer à être soignés, à pouvoir faire nos courses, à manger, à avoir de l’électricité, internet, de l’eau, à bénéficier d’un service public de qualité,…. En d’autres termes, vous nous permettez de continuer à vivre le plus normalement possible.

Enfin, comme je vous l’ai déjà indiqué, avec mon équipe je reste à votre disposition pour répondre à vos interrogations. Dans l’attente d’un retour à la normale, je vous adresse mes salutations sincères.

Retrouvez toutes les informations dans ma dernière lettre d'information :

https://bit.ly/2Jf4b88

 

Contact

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35






Votre message a bien été envoyé