COMMUNIQUE - Situation des urgences au centre hospitalier des Sables d'Olonne

COMMUNIQUE - Situation des urgences au centre hospitalier des Sables d'Olonne

Date : Tags : Vendee,

Paris, le 2 novembre 2021

Comme d’autres hôpitaux en Vendée et en France, le centre hospitalier Côte de Lumière des Sables d’Olonne connaît aujourd’hui une situation préoccupante, confronté à un manque de personnel urgentiste.

La Vendée compte aujourd’hui 7 structures d’urgences, soit 1 pour 100 000 habitants, qui chacune rencontre des difficultés. Celles-ci sont liées, entre autres, à :

  • Une médecine de ville en peine, augmentant l’activité des services d’urgences ;
  • Un nombre de passages dans les urgences qui a doublé en 15 ans, passant de 90 000 à 180 000, dont 80% des patients ne relèvent pas nécessairement de ce service et pourraient être pris en charge autrement.

C’est parce que la situation sanitaire de notre pays et de notre territoire est particulièrement sensible, que je suis mobilisé sur cette problématique depuis le début de mon mandat.

Bien évidemment, le problème n’est pas nouveau. Il est le résultat de décennies de passivité qui ont abouti à cette pénurie de médecins.

C’est la raison pour laquelle depuis 2017 nous avons agi, en particulier en votant la fin du « numerus clausus » (c’est à dire le déplafonnement du nombre maximal de futurs médecins formés).

Concrètement, pour la première fois depuis 1972, le nombre de médecins diplômés va enfin augmenter à compter de 2022, atteignant plus de 10 000 futurs praticiens par an.

Cet après-midi, j’ai fait un point avec le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) des Pays de la Loire, qui m’a rassuré à la fois sur la situation vendéenne et sablaise. Il m’a notamment confirmé le renfort de 6 « docteurs junior » en Vendée, qui vont prendre leurs fonctions dans les semaines à venir.

Et, bien que les nouvelles soient plutôt rassurantes pour notre département, j’ai souhaité m’entretenir avec Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé.

Je le rencontrerai ce jeudi pour le sensibiliser à la spécificité des urgences aux Sables d’Olonne. En effet, l’attractivité de la ville et de son agglomération ont pour conséquence une forte augmentation de la population qui impacte la tension sur son système hospitalier.

Je lui demanderai donc de tout mettre en œuvre pour que rapidement soient garantis de manière pérenne l’accès aux services d’urgences, la qualité des soins et la sécurité des personnels et des patients.

J’irai moi-même le constater très prochainement au centre hospitalier Côte de Lumière aux Sables d’Olonne pour constater l’évolution de la situation et échanger avec le personnel.

Contact


Votre message a bien été envoyé

Assemblée Nationale
126. Rue de l'Université
95355 Paris 07 SP
01 40 63 32 09
Permanence parlementaire
Résidence les Oyats
66 Quai de la République
85800 Saint-Gilles-Croix-de-Vie
06 73 35 00 82
02 28 10 40 35